Ces 9 douleurs corporelles sont des messages envoyés par le corps pour indiquer des maladies

------------------------------------------------------------------------------------------------------

La douleur est l’une des sensations les plus handicapantes et pourtant la plus essentielle à notre bien-être. Cette réponse de notre corps à un mal étant en réalité une réaction en chaîne des plus sophistiquées. En effet, la douleur survient pour une raison simple : nous protéger.

En nous empêchant de répéter toute action qui la cause, elle est donc indispensable à notre survie. Par exemple, toucher quelque chose de brûlant va instantanément agir comme un signal d’alarme et activer un réflexe de sevrage immédiat. Ainsi, le processus de cause à effet est facile à déterminer. Néanmoins, il nous arrive parfois de ne pas comprendre la source de notre douleur. Celle-ci n’étant pas forcément reliée à l’organe douloureux.

Explications.
En règle générale, la douleur est provoquée par une blessure ou une inflammation. En fait, lorsque notre corps est blessé d’une façon ou d’une autre, nos nerfs envoient l’information à notre cerveau pour nous informer que quelque chose ne va pas. Ainsi, lorsque nous ressentons la douleur, nous portons une attention particulière à la zone douloureuse et nous pouvons par conséquent prendre des mesures afin de remédier à la situation. Mais que se passe-t-il lorsque nous percevons la douleur dans un endroit autre que celui d’où provient réellement le mal ? C’est ce qu’on appelle la douleur référée.

1) Le cœur

Les signes les plus courants d’un infarctus sont des douleurs intenses et persistantes au niveau de la poitrine, du bras gauche, du dos et/ou de la mâchoire, on parle ici de douleurs référées. A savoir qu’il est important de contacter un médecin immédiatement après l’apparition des premiers symptômes.

2) Le poumon et le diaphragme

Une douleur au niveau du cou ou du haut de l’épaule peuvent en réalité être dus à des problèmes au niveau des poumons ou du diaphragme. En effet, le massothérapeute Paul Ingraham explique sur son site que les problèmes respiratoires peuvent causer des dégâts importants au niveau des muscles du cou. En cas de douleurs persistantes au niveau des épaules et de la nuque, il est nécessaire de consulter un médecin pour vous éclairer sur l’origine de votre mal.

3) Le foie et la vésicule biliaire

Des problèmes au niveau du foie et de la vésicule biliaire peuvent également provoquer des douleurs au cou, au épaules ou sur le côté droit de la cage thoracique. L’un des signes d’une colique hépatique est une douleur intense sous les côtes à droite qui irradie vers le haut jusqu’à l’épaule droite.

4) L’estomac et le pancréas

Le premier signe d’une pancréatite aiguë est une douleur intense au niveau de l’abdomen irradiant vers le dos et l’omoplate gauche. Survenant brutalement et généralement après un repas copieux et une consommation d’alcool, elle doit être prise en charge très rapidement.

5) L’intestin grêle

Notre intestin grêle se situe entre l’estomac et le gros intestin. Si vous ressentez des douleurs au niveau de la région abdominale près du nombril, il peut alors s’agir d’une inflammation de cet organe. Cette zone douloureuse est particulièrement spécifique, il est donc important de préciser à votre médecin avec précision l’endroit qui vous lance.

6) Le côlon et l’appendicite

Si vous ressentez des douleurs au niveau du côté droit de votre abdomen, cela peut révéler un problème au niveau de votre appendice. Caractérisé par une douleur souvent diffuse, particulièrement intense au niveau de la partie inférieure droite de l’abdomen, ce trouble impose une résection chirurgicale dans les plus brefs délais.

7) Les reins

Provoquées par une accumulation de calculs dans les reins, les douleurs rénales peuvent irradier au niveau du bas du dos allant jusqu’à la partie supérieure des jambes. Il est donc important de consulter un médecin au plus vite en cas de douleurs intenses et inhabituelles.

8) La vessie

Bien que rare, la cystite interstitielle ou syndrome de la vessie douloureuse est une maladie de la vessie qui se caractérise par des douleurs au bas-ventre au niveau du bassin. Ces douleurs, et en particulier lorsqu’elles sont accompagnées de problèmes de miction, nécessitent un examen médical au plus vite.

9) Les ovaires

Les kystes ovariens peuvent provoquer des douleurs vives et lancinantes au bas-ventre. Il est nécessaire de consulter votre gynécologue qui effectuera une échographie pelvienne afin de les déceler.

santé plus

Facebook Comments

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.