Kenya : une serveuse chassée d’un bar pour avoir connu ’’ le péché ’’ d’être belle.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Au Kenya à Muranga, une serveuse de bar est chassée par son patron suite à la manifestation des femmes qui la jalousait et soupçonnait de coucher avec leur mari.

En effet, une insurrection aurait eu lieu devant un bar de sagana au Kenya, ou des femmes ont accusé une serveuse d’avoir obligé leur mari à fuir leur domicile. Elles racontent que la serveuse serait une menace pour la survie de leur foyer.

Selon ces femmes, la serveuse se serait liée d’amitié avec leurs maris et leurs fils. Pour ces dernières, la jeune fille est la raison pour laquelle les hommes avaient abandonné leur famille. « Je suis remontée que mon mari ait abandonné sa famille sans raison apparente», déclare l’une d’entre elle. Ce dernier l’aurait menti, prétextant avoir été bloqué à Nairobi, ajoute t’elle.

Pour ce fait, les femmes auraient manifesté leur colère en bloquant l’entrée dudit bar, promettant de bouger que lorsque la serveuse aura été expulsée.

Les maris en questions auraient bloqué l’accès aux femmes, pour pouvoir sauver la jeune fille des griffes de ces folles furieuses.

Les administrateurs locaux pour calmer les manifestantes ont convoqué la serveuse pour expliquer la cause du conflit, et le propriétaire du bar s’est vu dans l’obligation de se défaire de sa serveuse à problème pour le bien de son entreprise.

Les femmes se seraient retirées au moment ou la serveuse fut mise à la porte, et très satisfaites de leurs actions.

Il faut noter que l’opinion des hommes fut naturellement différente de celles de leur épouse, et nombreux parmi eux auraient pris la défense de la serveuse car pou eux, « Aucune mesure d’intimidation ne forcera les hommes de Kabuta à quitter la beauté du village» affirme l’un d’eux.

«Elles devraient apprendre d’elle comment vivre au mieux avec les hommes. Ces femmes du comté voisin sont belles et les filles de Kabuta devraient en apprendre quelques choses », a-t-il ajouté.

Facebook Comments

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.