Quels sont les risques de la masturbation ?

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dès l’adolescence, l’homme apprend à explorer les sensations que lui procure la manipulation manuelle de son pénis. Bien que tabou, la masturbation est souvent pratiquée par les hommes même à l’âge adulte, en couples ou célibataires.

En effet, la gent masculine peut éprouver le besoin de s’adonner à ce plaisir solitaire plus ou moins régulièrement. Mais lorsqu’un homme privilégie la masturbation trop fréquemment, cela pourrait entraîner certains désagrément. Dans un article du New York Post, on nous révèle 5 signes qui montrent qu’un homme se masturbe trop souvent.

Certaines femmes ont du mal à accepter que leur conjoint ait recours à la masturbation. Elles peuvent remettre en doute leurs performances sexuelles et culpabiliser à l’idée de ne pas le satisfaire pleinement. Philippe Arlin, sexologue, a déclaré que certaines femmes percevaient cet acte comme une forme d’infidélité. Mais ce comportement naturel ne devrait pas constituer un frein à un épanouissement sexuel au sein du couple. « La pratique nuit à la sexualité alors qu’elle devrait l’aider », a déclaré le spécialiste.

En privilégiant la communication, la complicité et le partage, deux partenaires peuvent parfaitement intégrer ce plaisir solitaire dans leur routine, sans qu’il ne soit pesant. Cependant, le Dr Gérard Ribes, psychiatre et sexologue, considère que la masturbation devient toxique « lorsque ça perturbe la vie quotidienne et que l’on peut se dire accro ». Et oui, la masturbation peut représenter une dépendance à part entière qu’il convient de reconnaître pour mieux gérer.

Les 5 signes qui montrent qu’un homme se masturbe trop

Quand cette activité à priori banale peut devenir une véritable addiction, certains signes peuvent apparaître :

1.Des blessures au pénis

Lorsqu’un homme se masturbe excessivement, parfois pendant plusieurs heures ou plusieurs fois dans la même journée, cela peut créer des blessures plus ou moins graves. Ces lésions peuvent être banales mais dans certains cas, il y a un risque de traumatiser les corps caverneux. “Quand ces corps caverneux sont traumatisés, ils ont une tendance à cicatriser d’une façon trop importante. Le tissu va s’épaissir à un certain endroit de la verge et cela va donner la maladie de Lapeyronie”, indique le Dr Wilfrid Pavageau, sexologue.

2.Une vie professionnelle et personnelle qui en pâtit

Quand la masturbation prend trop de place dans la vie d’un homme, ce dernier peut constater une dégradation de ses activités quotidiennes. Cette pratique sexuelle peut le contraindre à se présenter en retard au travail, à annuler des sorties entre amis, et à ne pas accorder assez d’attention à sa partenaire.

3.Les pannes sexuelles

Quand un homme se masturbe trop souvent, il ne parvient pas toujours à satisfaire sa partenaire. En effet, l’homme peut avoir du mal à avoir une érection et à satisfaire les désirs sexuels de sa conjointe. Ceci peut entraîner une frustration chez cette dernière qui ne comprendra pas forcément l’origine du problème. Généralement, lorsqu’un homme se masturbe souvent, le cerveau assimile ce geste et l’associe à l’orgasme. Cette habitude peut créer des pannes sexuelles plus ou moins gênantes. “Si cela se produit, vous avez un problème qui doit être résolu”, précise le Dr Tobias Köhler, urologue.

4.Des pensées récurrentes

À l’instar des autres addictions, la dépendance à la masturbation donne lieu à des pensées compulsives. Ces dernières peuvent surgir plusieurs fois dans la journée et causer des troubles de l’attention qui gênent les activités professionnelles et sociales.

5.Des tentatives infructueuses de réduire la fréquence de cette pratique

“L’un des principaux signes de toute dépendance est la perte de contrôle”, a expliqué Dan Drake, thérapeute certifié en dépendance sexuelle. Si l’homme est conscient de l’impact de son addiction dans sa vie et que, malgré toute sa bonne volonté, il n’arrive pas à arrêter, il doit chercher l’aide d’un spécialiste. Comme le rappelle l’expert, “il n’y a rien de mal à recourir à la masturbation, mais si ça devient préjudiciable pour votre vie, alors vous devez la traiter comme vous le feriez pour toute habitude néfaste”.

santemag

Facebook Comments

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.