Un pasteur abuse de plusieurs mineures et prend six mois de prison ferme




Depuis son camp de prière appelé « le trésor caché » situé à N’Douci, Beugré Félix reconnaît avoir abusé de plusieurs fidèles de sexe féminin, agées à peine de 15ans, selon la presse ivoirienne.

Le malfrat, avec le titre de prophète qu’il s’est attribué prétend opérer un exorcisme sur des sujets affectés. Deux cas problématiques ont fini par lui coûté une condamnation à six mois de prison  ferme.

En effet deux jeunes filles accusées de sorcellerie et de pratiques occultes ont été confiées au pasteur Beugré pour être délivrées de l' »esprit mauvais » qui les envouterait.

Seulement, l’occasion fut belle pour Beugré Félix de satisfaire sa libido dans une partouze qu’il justifie par une « révélation divine » en débarquant dans la chambre des demoiselles au cours d’une nuit.

A ce propos, le vicieux à déclarer au tribunal correctionnel de Tiassalé, qu’il s’agissait de « rapports saints ».

Cependant, le fameux pasteur à pourtant défendu à ces victimes d’en dire mot à quiconque.

Pour rappel, des cas de frictions mettant en cause certaines pratiques d’infidélité dans les couples, sous le couvert de veillées de prières reviennent avec récurrence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *