Mon petit ami abandonne sa famille, ma grossesse et moi

 “L’homme pour qui je me suis battue ma tournée le dos après sa réussite” selon une jeune fille sur les réseaux sociaux.

Tout a commencé quand son père un policier a été affecté dans une commune pour ses fonctions. Le père de son petit ami était un cultivateur.

 Elle était en 4éme et lui en classe de seconde, c’est ainsi qu’ils ont commencé leur histoire d’amour. Elle demandait de l’argent à ses parents pour le redonner aux parents de son petit ami.

 Elle était en classe de 1ere lorsqu’elle a perdu son géniteur. Son amoureux lui était en à l’université dans la capitale. Il revenait très souvent voir sa famille et elle.

C’est ainsi qu’elle est tombée enceinte en classe de première, la même année ou elle avait perdu son père, et lui au même moment avait eu un concours. Il était tellement heureux pour la grossesse qu’il a finalement demandé sa main. Et aux vues de cela elle est allée vivre avec sa belle-famille.

 Malgré qu’elle voulait continuer les cours, sa grossesse était difficile et la rendait maladive. Elle avait donc raté une année académique.

Ils se sont vu quand sa grossesse avait 2 mois et il n’est plus revenu dès lors. Il lui disait qu’avec sa formation il n’avait pas le temps et c’était compréhensible au début.

 Elle a fini par accoucher sans qu’il ne revienne. Pire 9 mois après sa naissance son enfant n’avait jamais vu son père.

Il avait fini sa formation et n’était toujours pas revenu au village. C’est seulement aux funérailles de son père qui avait à son tour rendu l’âme qu’il était revenu au village.

 “quand il est venu, sa mère lui a demandé qu’il m’amène avec lui vu qu’il travaille maintenant mais il a refusé catégoriquement”. a confié la dame aux internautes.

Il avait un autre comportement envers elle, au point d’insinué que l’enfant n’est peut-être pas le sien et que rien ne prouve qu’elle ne couchait pas avec d’autres hommes en même temps ?

 C’est ainsi qu’à son retour dans la capitale il menaça sa mère en lui disant qu’il ne voulait plus d’elle ni de son enfant.

“L’enfant avait grandi et avait 2 ans et demi .  Sa mère était gravement malade et quand elle l’appelait, il ne décrochait tout simplement pas”.

“Je vendait les beignets pour m’occuper de notre enfant et de ma belle-mère jusqu’au décès de cette dernière. Il est venu aux funérailles comme de coutume et il est reparti sans dire mot” selon son récit

Ne savant plus à quel sein se vouer elle choisit de se rendre à Ouagadougou à la recherche de son mari. Quel ne fut le choc pour elle lorsqu’elle le trouva en couple avec une enseignante , mère d’un petit enfant. Ce dernier n’a pas hésité à la renvoyer de chez lui comme une malpropre estimant que l’instructrice était plus instruite qu’elle.

Apres des années de pleurs et de lamentations elle a rencontrée un homme avec qui elle a refait sa vie avec son enfant. Même mieux elle a pu reprendre le chemin de l’école et aujourd’hui elle exerce comme sage femme.

Le hic c’est que son ex mari est revenue à la charge souhaite qu’ils reprennent leur histoire d’amour. Ce dernier menace de retirer son enfant si elle refuse. Perdu elle demande des conseils.

SIDYANE aicha

Facebook Comments